[Médias] Revue de presse quotidienne sur le GF38

Presse écrite, Télévision, Radio, Site web, Blogs, ...

[Médias] Revue de presse quotidienne sur le GF38

Nouveau messagede Dav' » 13 Mai 2008 00:01

Voilà je propose de regrouper tout ça ici...

France info

Galerie  Photo FBI
Il n'y a que Grenoble
Avatar de l’utilisateur
Dav'
◊ Non connecté ◊
Hugo Laranjo
 
Messages: 305
Inscription: 22 Juin 2005 22:56
Localisation: Tu vois la montagne là ?, ben juste derrière.
Abonné: Non
Tribune: Centrale Nord

Nouveau messagede Electron38 » 13 Mai 2008 00:08

Sur Football365


45 ans après


Grâce à son match nul face à Châteauroux (0-0), Grenoble a écrit lundi l’une des plus belles pages de son histoire en retrouvant l’élite 45 ans après l’avoir quittée. Le club isérois ne compte pas s’arrêter là.  



En prenant la présidence du Grenoble Foot 38 fin 2004, le Japonais Kazutoshi Watanabe avait affiché une ambition folle et démesurée : remporter la Ligue des Champions en 2014… En accédant à la Ligue 1, la direction nippone du club isérois franchit un premier palier historique pour cette association sportive née il y a seulement onze ans de la fusion entre deux clubs de la ville, l’Olympique Grenoble Isère et le Norcap Grenoble.* En 1997, le Grenoble Foot 38 partait de CFA. En 2008, il se retrouve en Ligue 1 au terme d’une saison époustouflante.

Mehmet Bazdarevic accomplit des miracles
Après avoir réalisé l’exploit de faire monter Istres en Ligue 1 en 2004, Mehmet « Mécha » Bazdarevic a récidivé avec Grenoble cette saison. En débarquant dans la cuvette grenobloise en début de saison en compagnie de son adjoint Stéphane Gilli, l’entraîneur bosniaque arrivait dans un club en pleine progression (5eme en 2007) et possédant l’un des plus gros budgets de Ligue 2 (12,5 millions d’euros). En une saison, Bazdarevic est parvenu à construire une équipe solide mentalement et défensivement (28 buts encaissés et meilleur défense de Ligue 2), redoutable en contre-attaques et quasi-intraitable à domicile. Pendant le Mercato d’été, le recrutement grenoblois mêle joueurs expérimentés (Flachez, Macquet, Vitakic) et jeunesse prometteuse (Dimitrijevic, Dja Djedje, Romao, Glombard) : un cocktail détonant. Au Mercato hivernal, Sandy Paillot, jeune défenseur de la réserve lyonnaise, apportera sa pierre à l’édifice en renforçant davantage une assise défensive déjà très performante, rassurée par un Grégory Wimbée toujours dans le coup à 36 ans. En attaque, les deux buteurs Salim Akrour (12 buts) et Franck Dja DjeDje (10 buts) ont effectué une saison honorable.

Incroyable dénouement
Dès le début de saison, Grenoble affiche ses intentions en occupant d’entrée le haut de tableau (3eme au terme de la 15eme journée). Mais un passage à vide (trois défaites consécutives) en décembre et quelques accrocs évitables viendront quelque peu compliquer leur tableau de marche. Au soir de la 27eme journée et d’une courte défaite à Nantes (1-0), les hommes de Bazdarevic accusaient un retard de douze points sur Troyes, que l’on croyait alors intouchable. Mais, comme nous l’évoquions plus haut, des miracles, Macha Bazdarevic en a déjà accompli plus d’un… Invaincus depuis dix matchs, les Grenoblois ont profité, dans le même temps, de l’énorme défaillance troyenne (4 points pris en 10 matchs), pour finalement compter six points d’avance au soir de la 37eme journée. Un retournement de situation incroyable qui envoie la bande à Wimbée parmi l’élite.

Continuer de grandir en Ligue 1
Pour se maintenir en Ligue 1 la saison prochaine, Mehmet Bazdarevic semble beaucoup mieux armé qu’il ne l’était durant l’épopée istréenne. Tout d’abord mieux armé au niveau financier grâce à un budget qui a doublé en deux ans, depuis l’arrivée de Kazutoshi Watanabe, et qui est certainement amené à grossir davantage grâce à cette accession. Le coach bosniaque bénéficiera de plus de possibilités pour constituer un groupe dense et talentueux, capable de tenir la dragée haute aux autres pensionnaires de l’élite. Et pour, pourquoi pas, accrocher les futurs derbies du Rhône face à Saint-Étienne et l’Olympique Lyonnais… Mieux armé également du point de vue de l’effectif, auquel il faudra indéniablement apporter un supplément de qualité technique. Un élément possédant l’expérience de la Ligue 1 dans chaque ligne semble indispensable, notamment en attaque où le duo Dja Djedje-Akrour paraît encore un peu léger, malgré sa bonne saison en Ligue 2. Enfin, mieux armé au niveau des infrastructures ultramodernes construites depuis peu par la nouvelle équipe dirigeante, autre preuve de l’ambition grenobloise pour les années futures. Les 20 000 spectateurs du Stade des Alpes, véritable bijou architectural inauguré en février dernier, sont maintenant prêts à vibrer pour la Ligue 1.

* Grenoble a déjà évolué en première division à deux reprises en 1960 et 1962 mais le club ne s’appelait pas Grenoble Foot 38.
Tout le monde tout nu, 10 min de cul !! :D
Avatar de l’utilisateur
Electron38
◊ Non connecté ◊
Robert Malm
 
Messages: 616
Inscription: 24 Mai 2006 12:37
Localisation: Sur notre dame de la garde

Nouveau messagede Electron38 » 13 Mai 2008 00:12

Thiriez félicite Grenoble


Le président de la LFP, Frédéric Thiriez, salue la réussite de Grenoble, promu en Ligue 1.



«Ce soir, se trouve récompensée l’ambition d’un club et d’une ville. Cette ambition a d’abord été concrétisée en février dernier par l’inauguration à Grenoble d’un nouveau stade ultra moderne qui a créé une dynamique victorieuse (…) Voilà une réussite encourageante alors que se développe le programme de reconstruction et de rénovation des stades de l’Hexagone ! Avec cette montée en Ligue 1, il faut non seulement saluer l’engagement du maire Michel Destot et l’investissement du propriétaire japonais du club, Index Corporation, mais aussi le travail réalisé au quotidien par Pierre Mazé, le Président délégué, et par Mehmet Bazdarevic, l’entraîneur (…) Si Nantes et Le Havre, les deux autres clubs promus cette saison, sont des habitués de la Ligue 1, il y a 45 ans que les Grenoblois ne l’avaient plus fréquentée. Je leur souhaite d’y rester aussi longtemps !», lance Frédéric Thiriez sur le site de la LFP.

Tout le monde tout nu, 10 min de cul !! :D
Avatar de l’utilisateur
Electron38
◊ Non connecté ◊
Robert Malm
 
Messages: 616
Inscription: 24 Mai 2006 12:37
Localisation: Sur notre dame de la garde

Nouveau messagede Dav' » 13 Mai 2008 00:24

Celle de grenoble n'étant pas encore dispo (bordel en ville oblige !!)

Voici la une du daubé de demain pour la drome

Il n'y a que Grenoble
Avatar de l’utilisateur
Dav'
◊ Non connecté ◊
Hugo Laranjo
 
Messages: 305
Inscription: 22 Juin 2005 22:56
Localisation: Tu vois la montagne là ?, ben juste derrière.
Abonné: Non
Tribune: Centrale Nord

Nouveau messagede Jeje38 » 13 Mai 2008 00:32

Grenoble - Flachez : «Très émouvant»
Officiellement promus en Ligue 1 la saison prochaine, quarante-cinq ans après avoir quitté l'élite, les Grenoblois n'ont pas tardé à laisser éclater leur joie après le coup de sifflet final contre Châteauroux (0-0). Maxence Flachez, le capitaine de l'équipe, était tout simplement aux anges. «C'est un grand moment de plaisir, a-t-il lâché. C'est très émouvant pour moi, en tant que Grenoblois. Je reviens dans ma ville natale pour participer à cette accession, à ce genre d'aventure. Je suis vraiment comblé. Nous avons eu le mérite de ne pas lâcher. Nous avons persévéré dans le travail et obtenu des résultats. Troyes a lâché mais il faut donner un grand coup de chapeau au groupe qui a su s'accrocher. Ce qu'on a réalisé est énorme. Je suis très fier d'avoir vécu une telle aventure».

Même son de cloche dans la bouche de Walid Regragui. «C'est la récompense de tout un groupe et de l'encadrement qui n'a jamais lâché, qui nous a convaincus d'y croire. Aujourd'hui, c'est quelque chose d'énorme car le groupe le mérite. Ce serait mentir de dire qu'après la défaite concédée à Nantes, nous pensions à monter en L1 mais nous n'avons rien lâché». Pour Sofiane Feghouli, jouer en Ligue 1 était un rêve, mais aussi un objectif. «Aujourd'hui, nous sommes en Ligue 1 et c'est super pour tout le monde. Je suis quelqu'un d'ambitieux et j'aspire à jouer au plus haut niveau. J'en ai rêvé bien évidemment».

Le mot de la fin revient à Kazutoshi Watanabe, le président japonais du GC 38 (à droite, Photo L'Equipe), qui voit déjà plus loin. «Nous montons en Ligue 1, c'est bien mais il va falloir nous organiser pour être dignes de ce défi. Nous allons vraiment travailler dessus mais ce n'est pas moi qui m'occupe de cela. Il y a une équipe technique qui est chargée de l'aspect sportif». (Avec AFP)





Avatar de l’utilisateur
Jeje38
◊ Non connecté ◊
Olivier Saragaglia
 
Messages: 2703
Inscription: 18 Oct 2003 18:21
Localisation: Grenoble !!

Nouveau messagede Jeje38 » 13 Mai 2008 00:34

Grenoble, bienvenue en Ligue 1

Les Sedanais, en allant s'imposer à Troyes, ont donné un bon coup de pouce aux Grenoblois qui se sont contentés d'un match nul pour assurer leur montée en Ligue 1. Après 1960 puis 1962, Grenoble écrit une nouvelle page. 2008, année historique.

Grenoble est en Ligue 1. On se pince, on y croit. Surtout après avoir vu ce stade des Alpes chavirer de bonheur, vingt mille âmes qui se pâment, qui chantent les louanges de leurs gladiateurs sortis vainqueurs d'un combat long et éprouvant, de batailles répétées, parfois au coeur de la France profonde, parfois à la lumière des caméras nationales, toujours avec ce même engouement instillé par Mécha Bazdarevic, le mentor, l'orfèvre.

Une entame timide, une tension palpable
Grenoble est en Ligue 1 et c'est toute une ville, toute une région qui monte en passion, qui se sent pousser des ailes.
L'ambiance était folle hier soir au SDA, une communion totale, un soutien à déplacer les montagnes, à atteindre les sommets. Il ne fallait pourtant pas que les Grenoblois, qui tenaient en mains leur destin, se jettent à l'abordage et prennent d'inutiles risques sous peine d'être contrés par des Castelroussins disposés en rangs serrés, avec le seul Scarpelli, l'ancien Échirollois, aux avant-postes.
L'entame était donc timide, la tension, palpable, empêchant d'abord les Dauphinois d'équilibrer leurs lignes, de construire leur jeu. Difficile, dans ces conditions, d'inquiéter Deneuve, le portier indrien, bien calé derrière une attentive défense qui ne connut sa première inquiétude qu'au quart d'heure, après une remise de Dja Djedje pour El Moubarki, le feu-follet. Un crochet, un débordement et il rendait en retrait le ballon à son compère dont le tir était repoussé par le pied d'Ekobo.
Kamissoko avait repris et frappé à côté, comme Romao, dans la minute suivante, à la suite d'un centre au deuxième poteau de l'inévitable Dja Djedje remonté à bloc. La pression commençait à se diluer, les Castelroussins commençaient à reculer et les Isérois allaient concocter un mouvement à trois de toute beauté, dans un petit périmètre. Dja Djedje décalait Feghouli, peut-être trop altruiste sur le coup, qui lançait Akrour devancé d'un rien par Deneuve.

Sedan ouvre le score sur la pelouse de Troyes
Un brin d'audace dans ce concert sans éclairs, un aperçu des capacités des Alpins à bousculer leurs hôtes qui continuaient inlassablement à casser le rythme. Les Grenoblois devaient surtout se montrer patients au moment où Châteauroux trouvait davantage d'espaces, une poussée matérialisée par un coup franc de Sidibe ponctué d'une tête d'Allegro au-dessus (39e).
C'était la pause annonciatrice d'une bonne nouvelle, pas celle du retour des pom-pom girls, appréciées il est vrai, mais d'un but inscrit par Sedan sur la pelouse de Troyes. Un but qui sembla libérer les Dauphinois qui se procurèrent deux occasions assez franches. Lancé par Dja Djedje, Feghouli perdit son duel avec Deneuve (49e) avant qu'Akrour n'enlève trop son tir.

Des occasions, pas de but
La partie s'emballait, Bedimo donnait de menues frayeurs à l'arrière-garde alpine, Dja Djedje ratait d'un rien sa reprise sur un long centre d'Akrour. Dans la foulée, les Grenoblois manquaient le coche à la suite d'un coup franc de Feghouli sur lequel la balle voyageait devant les six mètres indriens sans que personne ne la mette au fond. Glombard n'était pas plus efficace sur un ballon subtilement dosé par Dja Djedje (75e), Grenoble concédait le nul aux Castelroussins, la seule rencontre sans but de cette soirée de Ligue 2. Mais Grenoble, ce matin, est en Ligue 1. Inutile de vous pincer.

A Grenoble (stade des Alpes), Grenoble et Châteauroux 0-0.
Temps frais et venteux, bonne pelouse. 19 247 spectateurs. Arbitre: M. Buquet.
Avertissements à Grenoble : Regragui (45e); A Châteauroux : Khiter (35e), Bates (36e), Vandenbossche (42e), Ateba (87e).
GRENOBLE : Wimbée (cap) - Regragui, Flachez, Vitakic, Robin - Feghouli (N'Ganga, 75e), Kamissoko, Romao, El Moubarki (Glombard, 54e) - Dja Djedje, Akrour (Yanev, 88e).
CHATEAUROUX : Deneuve - Ekobo (Cissé, 65e), Bates, Allegro, Ateba - Sidibé (cap), Constant - Khiter, Vandenbossche, Bedimo - Scarpelli (Dufresne, 59e).



http://www.ledauphine.com/football-ligu ... icle=24035
Avatar de l’utilisateur
Jeje38
◊ Non connecté ◊
Olivier Saragaglia
 
Messages: 2703
Inscription: 18 Oct 2003 18:21
Localisation: Grenoble !!

Nouveau messagede Jeje38 » 13 Mai 2008 00:42

Ligue 2 - Grenoble gagne son sommet
Eurosport - mar., 13 mai 00:08:00 2008
Grâce à son match nul face à Châteauroux (0-0) lors de la 37e journée, Grenoble accède pour la troisième fois de son histoire à la Ligue 1. Le GF38 profite de la défaite de Troyes face à Sedan (0-1). En bas de classement, Boulogne est en grand danger. Amiens, Reims et Châteauroux sont sauvés.

Plus d'infosL2: Classements
MULTIPLEX de la 37e journée
LIGUE 2 - 37E JOURNEE

GRENOBLE-CHATEAUROUX : 0-0

Dans son antre flambant neuve, Grenoble a sans doute écrit la plus belle page de son histoire sportive. En arrachant un nul tendu puis conquérant face à Châteauroux (0-0), et profitant de la défaite de Troyes face à Sedan (0-1), les Isérois retrouvent, quarante-cinq ans après, la Ligue 1. Un exploit magistral pour le GF38 au bord du dépôt de bilan en 2001 avant d'être sauvé des eaux par son bienfaiteur japonais Katzutoshi Watanabe puis repris en main par son sorcier Mehmet Bazdarevic à l'entame de la saison.

Incontestablement, "Mécha", qui avait déjà fait monter Istres en 2004 à la surprise générale, a de nouveau fait des miracles. Après la 27e journée, les Isérois ont compté douze points de retard sur Troyes. Ce soir-là, qui croyait encore à un impossible retour ? Pas grand monde. "Malgré tout, le coach nous a exhorté à ne pas baisser les bras" souligne Dja Djedje, qui a une nouvelle fois apporté sa vitesse et sa percussion devant aux côtés d'Akrour, le buteur maison, de retour de blessure.

Une défense de fer

"Ca a été un retour au mental. Une lutte de tous les instants " savoure-t-il. Même si l'exploit a été rendu possible par l'effondrement de Troyes, Grenoble a forcé les portes de son succès par sa solidité défensive. Malgré les solutions proposés par Bédimo sur son côté gauche, Châteauroux, venu chercher au moins le nul pour assurer son maintien, n'a pas trouvé la clé dans la tenaille iséroise. A l'exception d'une frappe croisée de Bédimo (60e) qui a fait volé un frisson général dans le stade des Alpes, le doyen de la troupe, Grégory Wimbée a passé une soirée plutôt tranquille. Devant, même sans Paillot blessé et Touré suspendu, les Grenoblois, longtemps bousculés au milieu, ont fini par trouver leurs marques par l'alternance des débordements de Feghouli et des ballons en profondeur distillés par Kamissoko.

En définitive, seule la finition a fait défaut. Le coup-franc de Dja Djedje contraint Deneuve à une claquette spectaculaire (38e), Feghouli perd son duel à bout portant (48e) et Akrour, bien décalé par El Moubarki, frappe au-dessus (51e). Et lorsque la situation semble propice, Vitakic voit s'envoler l'offrande sur une partie de billard (63e). Qu'importe. Ce 12 mai 2008, un nul a suffi au bonheur de Grenoble pour "ensemble, (re)gagner les sommets", la devise du club. Au milieu d'une foule de joueurs bosseurs, heureux comme jamais, l'enfant du pays Maxence Flachez, 35 ans et revenu sur sa terre natale cette saison, connaît la quatrième montée de sa carrière. De loin sa plus belle.

Avatar de l’utilisateur
Jeje38
◊ Non connecté ◊
Olivier Saragaglia
 
Messages: 2703
Inscription: 18 Oct 2003 18:21
Localisation: Grenoble !!

Nouveau messagede Dav' » 13 Mai 2008 00:59

Pour ceux que ça interesse il y a des images dans la boucle de BFM TV
en ce moment bon alors il faut se bouffer le journal (15 minutes)  
mais à la fin il y a la rubrique sport on voit des images des confettis + ITW Bazada et Wimbée

voir BFM
Il n'y a que Grenoble
Avatar de l’utilisateur
Dav'
◊ Non connecté ◊
Hugo Laranjo
 
Messages: 305
Inscription: 22 Juin 2005 22:56
Localisation: Tu vois la montagne là ?, ben juste derrière.
Abonné: Non
Tribune: Centrale Nord

Nouveau messagede Benjaminho » 13 Mai 2008 01:05

Dav' a écrit:Pour ceux que ça interesse il y a des images dans la boucle de BFM TV
en ce moment bon alors il faut se bouffer le journal (15 minutes)  
mais à la fin il y a la rubrique sport on voit des images des confettis + ITW Bazada et Wimbée

voir BFM


Ouai ! Dommage un poil court... !!!  ;)  :beer:  :clap:  :gf38:
Avatar de l’utilisateur
Benjaminho
◊ Non connecté ◊
Jean-Marc Branger
 
Messages: 1005
Inscription: 20 Juin 2006 21:16
Localisation: Dans mes baskets...

Nouveau messagede Dav' » 13 Mai 2008 01:08

La une du daubé de demain


Il n'y a que Grenoble
Avatar de l’utilisateur
Dav'
◊ Non connecté ◊
Hugo Laranjo
 
Messages: 305
Inscription: 22 Juin 2005 22:56
Localisation: Tu vois la montagne là ?, ben juste derrière.
Abonné: Non
Tribune: Centrale Nord

Nouveau messagede Dav' » 13 Mai 2008 01:34

Il n'y a que Grenoble
Avatar de l’utilisateur
Dav'
◊ Non connecté ◊
Hugo Laranjo
 
Messages: 305
Inscription: 22 Juin 2005 22:56
Localisation: Tu vois la montagne là ?, ben juste derrière.
Abonné: Non
Tribune: Centrale Nord

Nouveau messagede yakafaucon » 13 Mai 2008 01:38

que dire de celui qui a un maillot de l'OL  :hum:
1 2 3  

www.gf38.fr
Avatar de l’utilisateur
yakafaucon
◊ Non connecté ◊
Gregory Wimbée
 
Messages: 9491
Inscription: 21 Nov 2003 11:23
Localisation: Saint Marcellin
Abonné: Oui
Tribune: Centrale Nord

Nouveau messagede yakafaucon » 13 Mai 2008 01:41

Des photos sur le site off !!!
1 2 3  

www.gf38.fr
Avatar de l’utilisateur
yakafaucon
◊ Non connecté ◊
Gregory Wimbée
 
Messages: 9491
Inscription: 21 Nov 2003 11:23
Localisation: Saint Marcellin
Abonné: Oui
Tribune: Centrale Nord

Nouveau messagede papaflav » 13 Mai 2008 01:42

pris sur le site préféré de l'irlandais
12/05/08 - 22:32 Ligue 1

L'OM découvrira le stade des Alpes
Après Le Havre puis Nantes, c'est Grenoble qui a assuré son ticket pour la Ligue 1 ce lundi. Si l'OM avait affronté l'équipe grenobloise pour la dernière fois lors de de la saison 1983-84 dans le groupe A de la D2 (avec une victoire 5-0 au Vél'), ce sera la première fois que des Olympiens se mesureront à l'équipe iséroise sous le nom de Grenoble Foot 38. Ce sera aussi l'occasion de découvrir le stade flambant neuf des Alpes, récemment inauguré.
"- On est revenu à la case départ ???
- non non , on était parti de beaucoup plus loin, quand tu verras Raon l'étape au SDA, tu sauras..."
Avatar de l’utilisateur
papaflav
◊ Non connecté ◊
Raphael Camacho
 
Messages: 5369
Inscription: 09 Juil 2004 23:40
Localisation: juste devant elle

Nouveau messagede L_Irlandais » 13 Mai 2008 01:46

papaflav a écrit:pris sur le site préféré de l'irlandais
12/05/08 - 22:32 Ligue 1

L'OM découvrira le stade des Alpes
Après Le Havre puis Nantes, c'est Grenoble qui a assuré son ticket pour la Ligue 1 ce lundi. Si l'OM avait affronté l'équipe grenobloise pour la dernière fois lors de de la saison 1983-84 dans le groupe A de la D2 (avec une victoire 5-0 au Vél'), ce sera la première fois que des Olympiens se mesureront à l'équipe iséroise sous le nom de Grenoble Foot 38. Ce sera aussi l'occasion de découvrir le stade flambant neuf des Alpes, récemment inauguré.


J'y crois pas tu vas sur le site de l'OM le soir de la montée du GF ? Irrécupérable !
Homer a écrit:Vampires are make believe, just like elves and gremlins and eskimos!

Proverbe Irlandais : "Quand les mouettes volent le bec en avant, c'est signe de mauvais temps"
Avatar de l’utilisateur
L_Irlandais
◊ Non connecté ◊
Jacques Alaixys Romao
 
Messages: 4424
Inscription: 30 Oct 2003 19:03
Localisation: Plus près... encore plus près...
Abonné: Oui
Tribune: Ouest

Nouveau messagede serpico » 13 Mai 2008 01:53

La naissance du GF38
Par Jean-Sébastien GROND
De Football.fr
le 12/05/2008

La formation de Bazdarevic accompagne Le Havre et Nantes. (Maxppp) Un demi-siècle d'attente.
Lundi, lors de l'avant-dernière journée de Ligue 2, le Grenoble Foot 38 a assuré son ascension en Ligue 1,
en compagnie du Havre et de Nantes, et en devançant définitivement Troyes. Les Isérois n'avaient plus connu l'élite depuis 1963.
C'est une sacrée performance réalisée par l'équipe de Mécha Bazdarevic, dirigée par des investisseurs japonais, depuis 2004.
Le Stade des Alpes, flambant neuf, rêve de rester au sommet du foot français.

Sur le même sujet:
Grenoble en Ligue 1 !
Un travail de si longue haleine. Club amateur il y a dix ans, faible formation régionale il y a trente ans,
Grenoble va retrouver la plus haute division du football français, suite à son nul contre Châteauroux (0-0), lundi.
Le club nommé GF38 depuis 1997 évoluera pour la troisième fois de sa longue histoire dans l'élite, après des courts passages en 61 et 63,
consécutifs à deux titres de champion de Division 2. Les hommes de Mécha Bazdarevic ont donc réalisé un authentique exploit en profitant d
e la deuxième partie de saison cataclysmique de l'Estac, qui a enchaîné un 10e match sans succès, contre Sedan (0-1). Grenoble, Nantes et
Le Havre participeront donc aux joutes de la Ligue 1 la saison prochaine, et tenteront de ne pas imiter et Metz et Strasbourg, qui viennent de
reprendre l'ascenseur vers la Ligue 2.

Les Alpes japonaises

L'incroyable ascension du club alpin n'aurait pu être envisagée sans un bouleversement directionnel à l'automne 2004.
La formation de bas de tableau de Ligue 2 est alors reprise par une société multinationale japonaise, Index Corporation.
Kazutoshi Watanabe devient le nouveau président et transforme le GF 38, en continuant tout de même à faire confiance à des techniciens français.
Thierry Goudet puis Yvon Pouliquen stabilisent d'abord le club en haut de tableau de notre deuxième division.
Les investisseurs nippons peuvent ainsi accompagner confortablement le projet du nouveau stade de la 12e ville de France.
Après quelques atermoiements, le Stade des Alpes fut construit et inauguré cet hiver, le 15 février 2008.
Jouer dans cet écrin ultramoderne de 20 000 places fut un déclic pour la formation de Mécha Bazdarevic.

Bazdarevic retrouve la Ligue 1

Intronisé en juin 2007, alors que le club achevait son parcours à la 5e place sous le commandement de Pouliquen,
le technicien bosnien ne va pas attendre longtemps pour retrouver le devant de la scène hexagonale.
L'ancienne gloire de l'équipe nationale de Yougoslavie, passée principalement à Sochaux en tant que joueur,
a déjà connu les joies d'une montée en Ligue 1, en 2004, avec le FC Istres. Avec pour premier objectif de titiller les "grands" de Ligue 2,
le GF 38 avait pourtant perdu beaucoup d'espoir l'hiver dernier. La 27e journée (et une défaite à Nantes 1-0)
avait relégué Grenoble à 12 points de Troyes, qui se faisait la belle derrière les deux leaders.

Recruter pour le maintien

La suite est connue : l'Estac enchaîne une série épouvantable sans victoire, et les Isérois ont le bonheur de monter
sur le podium après la 34e journée, et une victoire contre Montpellier (1-0). Bazdarevic se sera appuyé sur de nombreux
joueurs expérimentés, et même habitués au haut niveau, tels que le gardien Wimbée ou les défenseurs Vitakic, Flachez, Robin ou Regragui.
En attaque, l'émergence de Bouchaïd El-Moubarki, dribbleur marocain de 30 ans déniché à Doha, et de Franck Dja Djedje, formé au PSG
mais définitivement révélé en Isère, ont fait la différence. Pour se maintenir en Ligue 1, il faudra nécessairement mener un marché estival de qualité.
Cet hiver, le président japonais avait failli convaincre Dhorasoo et Oruma. C'était alors le projet sportif qui était trop incertain. Ce n'est plus le cas désormais.
Avatar de l’utilisateur
serpico
◊ Non connecté ◊
Hugo Laranjo
 
Messages: 313
Inscription: 20 Oct 2003 23:56
Localisation: ensemble gagnons les sommets

Nouveau messagede papaflav » 13 Mai 2008 02:02

L_Irlandais a écrit:
papaflav a écrit:pris sur le site préféré de l'irlandais
12/05/08 - 22:32 Ligue 1

L'OM découvrira le stade des Alpes
Après Le Havre puis Nantes, c'est Grenoble qui a assuré son ticket pour la Ligue 1 ce lundi. Si l'OM avait affronté l'équipe grenobloise pour la dernière fois lors de de la saison 1983-84 dans le groupe A de la D2 (avec une victoire 5-0 au Vél'), ce sera la première fois que des Olympiens se mesureront à l'équipe iséroise sous le nom de Grenoble Foot 38. Ce sera aussi l'occasion de découvrir le stade flambant neuf des Alpes, récemment inauguré.


J'y crois pas tu vas sur le site de l'OM le soir de la montée du GF ? Irrécupérable !
:fou:  :fou:
"- On est revenu à la case départ ???
- non non , on était parti de beaucoup plus loin, quand tu verras Raon l'étape au SDA, tu sauras..."
Avatar de l’utilisateur
papaflav
◊ Non connecté ◊
Raphael Camacho
 
Messages: 5369
Inscription: 09 Juil 2004 23:40
Localisation: juste devant elle

Nouveau messagede Moutemoute » 13 Mai 2008 02:07

Pour avoir parlé avec un Journaliste de l'équipe devant le quick, apparemment 6 pages dans le DL et 2 articles dans l'équipe.
Par ailleurs on passerait à la DNCG sans souci.   :gf38:  EN LIGUE 1 !!!!!
Un coup de mou ? un coup de Kronch !
Kronch... le kir des îles :beer:
Avatar de l’utilisateur
Moutemoute
◊ Non connecté ◊
Jorginho
 
Messages: 958
Inscription: 19 Aoû 2007 12:56
Localisation: Grenoble
Abonné: Oui
Tribune: Ouest

Nouveau messagede yakafaucon » 13 Mai 2008 02:31

Sport24.fr

Grenoble au paradis !

Joie Grenoble Grenoble attendait ça depuis 1963 ! (Panoramic)

Les Isérois se sont contentés d’un nul contre Châteauroux (0-0), mais cela leur suffit pour retrouver une élite qu’ils avaient quittée en 1963, tandis que les Castelroussins ont assuré l'essentiel, à savoir leur maintien.
par Vincent Armillon, le 12-05-2008

Compte rendu du match
Le stade des Alpes était comble pour la réception de Châteauroux qui pouvait se révéler synonyme de montée en Ligue 1 pour les Isérois, ce qui n’était pas arrivé depuis 1963 ! Grâce à leurs neuf matches sans défaite, ceux-ci avaient en effet pris position sur le podium et pouvaient valider leur ticket pour l’élite en cas de victoire, un nul pouvant même se révéler suffisant. Le problème, c’est qu’ils trouvaient face à eux une équipe toujours menacée par la relégation et qui avait grand besoin d’un résultat positif pour souffler quelque peu.

Une mi-temps crispée
Un peu empruntés, les Grenoblois abandonnaient le ballon aux visiteurs durant les premières minutes, mais ceux-ci ne se montraient guère dangereux. La première frappe était d’ailleurs à mettre à l’actif des Isérois, mais Kamissoko n’accrochait pas le cadre (15e). Cette action venait néanmoins souligner un regain d’activité des locaux, même si ceux-ci ne parvenaient pas à se mettre en position de marquer, Deneuve se contentant de quelques sorties dans les pieds pour stopper de rares offensives guère dangereuses. Il fallait un coup-franc excentré pour voir la première grosse occasion du match, mais le portier castelroussin déviait la belle frappe flottante de Feghouli (38e). La fin de cette première période était essentiellement rythmée par les coups de sifflets de Monsieur Buquet qui distribuait quatre cartons jaunes mérités (dont trois pour Châteauroux), ce qui ne changeait pas grand-chose à un match crispé, les deux équipes semblant se satisfaire amplement de ce score nul et vierge.

Le spectacle en tribunes
Ayant sans doute entendu la clameur du stade saluant l’ouverture du score de Sedan à Troyes en toute fin de première période, les Grenoblois savaient qu’un boulevard s’ouvraient à eux en direction de la Ligue 1. Cette bonne nouvelle n’empêchait pas les Isérois de prendre le contrôle du match, mais ils ne parvenaient toujours pas à se mettre en position de marquer et c’est même Khiter qui s’offrait la première frappe au but, mais celle-ci était détournée en corner par un défenseur grenoblois (60e). Le rythme de la rencontre ne s’emballait pas et si Grenoble monopolisait le ballon cela ne débouchait pas sur des situations particulièrement chaudes sur le but castelroussin, hormis une frappe très excentrée de Glombard qui aurait pu mériter un meilleur sort (74e), tout comme son petit ballon piqué au-dessus de Deneuve (84e). Cela ne changeait rien au tableau d’affichage, le spectacle ayant lieu en tribunes, où les supporters chantaient leur joie de retrouver l’élite après 45 ans d’attente !

Le jeu et les joueurs
Les Grenoblois n’auront pas été transcendants, au contraire de leur public qui a chanté d’un bout à l’autre pour fêter ce retour en Ligue 1. Le plus en vue aura sans doute été Glombard, entré en seconde période et qui s’est procuré deux occasions, soit autant que le reste de ses coéquipiers. Robin, Flachez et Vitakic auront été parfaits en défense, Wimbée n’ayant quasiment rien à faire du match. Sur le front de l’attaque, Akrour se sera montré le plus actif, mais un peu brouillon, à l’image de ses équipiers.

Quant aux Castelroussins, ils ont préservé l'essentiel en assurant leur maintien, même si leur prestation n'a pas été franchement convaincante. Ils ont néanmoins pu compter sur un Deneuve qui a été vigilant dans ses cages sur les rares occasions adverses, un Ekobo solide, tout comme Ateba. Il faudra en revanche que les attaquants se montrent plus en vue, à commencer par Vandenbossche et Khiter qui ont été particulièrement discrets lors de ce match, si la Berrichone veut finir ce championnat sur une meilleure note devant son public.
1 2 3  

www.gf38.fr
Avatar de l’utilisateur
yakafaucon
◊ Non connecté ◊
Gregory Wimbée
 
Messages: 9491
Inscription: 21 Nov 2003 11:23
Localisation: Saint Marcellin
Abonné: Oui
Tribune: Centrale Nord

Nouveau messagede sebo » 13 Mai 2008 05:29

Comment ecouter les morceaux audio sur le site de FBI, quel programe pour ouvrir ca marche pas:(
sebo
◊ Non connecté ◊
Olivier Saragaglia
 
Messages: 2621
Inscription: 23 Juil 2004 17:34
Abonné: Non

Suivante

Retourner vers Revue de presse

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités