Chroniques de comptoir

Discussions sur tout et n'importe quoi en dehors du sport. La Game Zone est ici.

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede Pipo » 31 Mai 2011 15:24

burpssss a écrit:La phrase du jour "on prend un concombre comme sex toy" ? :rasta:


Avatar de l’utilisateur
Pipo
◊ Non connecté ◊
Administrateur
 
Messages: 2895
Inscription: 01 Nov 2005 18:07
Abonné: Oui
Tribune: Ouest

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede Ntzz » 06 Juin 2011 23:24

énorme la capote...
Avatar de l’utilisateur
Ntzz
◊ Non connecté ◊
Cyrille Courtin
 
Messages: 483
Inscription: 03 Aoû 2010 18:09
Abonné: Non
Tribune: ça dépend

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede forzagrenoble » 22 Aoû 2011 23:03



Je reprend mes chroniques.
Ce soir avec la chaleur je trouvais les gens nerveux. Là, à côté de moi un couple qui fait le point quelques années d'existence. Concession réciproques ou pas etc. Malaise plus profond certainement. Un truc social ? ;)
Le mec normal, la fille , mignonne, très ? :D
Et l'objet du débat, de certains reproche du gars ... la fille n'est pas assez bonne :D
je sais que c'est un peu l'objet de discussion, réaliste (mais immature sur une version long terme ?) en filigramme sur une forme de lassitude physique au sein du couple, destructrice à moyen long terme pour certains couples ... mais vu de l'extérieur, un grand moment :clap:
Un gars arrive, interrompt la dispute,  le couple semble normal. Une facade.
Justement dans le journée un proche évoquait un "bilan de sa vie" :D . Je lui ai dit que souvent les gens affiche une "facade" ( auxquel el couple m'a fait penser) que tout n'es pas rose, que tout un chacun (je le suppose) à des echecs enfouis, qu'il faut relativise "les siens" (qui n'en sont peut être pas) qu'il soient amoureux, professionnels, etc. Se remettre en question c'est déjà signe que l'on n'a pas si échouer que cela, c'est mieux que se masquer la vérité  ?
Ensuite oui, ne pas avoir de regrets ou le moins possible,un jour, faire des choix,  mais il faut s'exonérer ce certaines lachetés, habitudes ou d'une éducation ou culture des valeurs, ses à priori,  que l'on peut porter comme un fardeau ? :beer:

Je savais bien bébé que c'était pas simple que j'étais couard c'est vrai et plein d'absinthe qu'il était tard je sais quand vint ta plainte mais qu'à moi comparée t'étais une sainte je savais bien bébé que t'étais trop belle lorsque tu t'effeuillais dans la nuit pale-Biolay
Avatar de l’utilisateur
forzagrenoble
◊ Non connecté ◊
Modérateur
 
Messages: 15423
Inscription: 14 Oct 2003 20:26
Localisation: Et les yeux vers l'ouest toujours être ailleurs ...

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede forzagrenoble » 05 Oct 2011 22:25

Mon biorythme ( http://www.biorythmes.free.fr/index.php ) intellectuel et surtout émotionnel étant très bas, je ne suis pas en mesure de faire de chronique actuellement :beer: Je devrais être au top d'ici une bonne semaine :rasta:
Je savais bien bébé que c'était pas simple que j'étais couard c'est vrai et plein d'absinthe qu'il était tard je sais quand vint ta plainte mais qu'à moi comparée t'étais une sainte je savais bien bébé que t'étais trop belle lorsque tu t'effeuillais dans la nuit pale-Biolay
Avatar de l’utilisateur
forzagrenoble
◊ Non connecté ◊
Modérateur
 
Messages: 15423
Inscription: 14 Oct 2003 20:26
Localisation: Et les yeux vers l'ouest toujours être ailleurs ...

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede personne » 06 Oct 2011 00:14

Physique et émotionnel au top, intellectuel au mini : et alors je suis une b*** à pattes ?
personne
◊ Non connecté ◊
Jacques Alaixys Romao
 
Messages: 4857
Inscription: 14 Aoû 2007 16:03
Abonné: Oui

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede yakafaucon » 06 Oct 2011 07:24

forzagrenoble a écrit:Mon biorythme ( http://www.biorythmes.free.fr/index.php ) intellectuel et surtout émotionnel étant très bas, je ne suis pas en mesure de faire de chronique actuellement :beer: Je devrais être au top d'ici une bonne semaine :rasta:

la Kro nique ?
1 2 3  

www.gf38.fr
Avatar de l’utilisateur
yakafaucon
◊ Non connecté ◊
Gregory Wimbée
 
Messages: 9491
Inscription: 21 Nov 2003 11:23
Localisation: Saint Marcellin
Abonné: Oui
Tribune: Centrale Nord

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede burpssss » 05 Nov 2011 04:32


La mort est abordées dans un des sujet du forum.
Tout d'abord je m'incline devant la mémoire du sporter évoqué et pense à sa famille, ses filles. (sans mauvaises pensées)
La mort, un décès cela parait abstrait à certains moments. Mais quand ça arrive ça tombe sur la tête des gens avec tous ce que cela va engendrer, psychologiquement, ce sont des moments inhumains (mais profondéments humains sur certains aspects de reflexion, des retrouvailles familiales, des amis de la famille) et que dire de la maladie pour ceux qui l'ont vécu et ont vu des gens s'en aller suite à cela  ...
Un proche décède d'un arrêt, AVC, rupture d'anévrisme,  on se met à suffoquer, avoir des bouffées de chaleur, la tête "chauffe" on s'imagine perdre nos cheveux comme cela peut arriver en cas de choc sémotionnels. On se représente ce qu'est la fin de vie, si la personne a su, vu, perçu . A froid on peut penser que non, on a tous eu un choc violent, une chute , il y a un moment de perte de conscience, de vide, de peur mais on s'en est relevé. Les mots sont durs mais les pensées sont celles-ci, nous hantent dans ces moments.
L'enterrement du défunt(e) permet de mettre fin à l'hyper anxiété, au stress, en partie aux interrogations  des 48-72 heures suivant le décès.
Ensuite l'absence est à gérer. Les conséquences parfois sur toute une vie dans son comportement, ses réactions, car la mort reste une injustice (à mon sens plus elle est vécu jeune -frère, parents - plus elle marquera unêtre ? )
Ensuite on peut disserter sur la peur de la mort, les croyances. Quand on ne croit pas c'est encore pire ? Les hatés s'interrogent peut être encore plus sur "avoir raté sa vie", sur disparaitre, le droit civile considère le corps comme un objet. Dans cecas on n'existe que par ce qu'on a laissé, des pensées, des écrits, publications, exploits sportifs, dans l'esprit de nos proches, leur gènes. Un prêtre peut dire maladroitement que l'on n'a rien fait d'exceptionnel, notre réalité.
La mort, on l'imagine lointaine, on n'y pense pas , on tente de "jouir de la vie" mais  néanmoins prisonnier de conventions, à mon sens exclure le matérialisme de l'épanouissement (tous est dans la tête, être) pour vivre est la première chose à faire. Ceci dit on y revient quelquefois.
Les générations passent, "au repas de familles"chacun changent de rôles, grandit, vieillit, murit, se questionne surement sur cela s'il prend du recul sur les cycles, certain(e)s ne sont plus là.
Il faut être toujours ivre Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps [..] Il faut vous enivrer sans trêve. Mais de quoi ? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous! Baudelaire
Avatar de l’utilisateur
burpssss
◊ Non connecté ◊
Paolo Sergio
 
Messages: 2034
Inscription: 17 Oct 2003 14:21
Localisation: Déchiré dans le caniveau !!!!

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede forzagrenoble » 10 Déc 2011 01:04

La pleine lune.

Je ne suis pas concerné ;) moi c'est à la nouvelle :D

Un gars me dit "c'est la pleine lune" les gens sont fous.

C'est vrai.on voit des couples qui s'embrouillent .
Moi même à force le climat rend irritable

Les nuits de la pleine lune ! :beer:
Je savais bien bébé que c'était pas simple que j'étais couard c'est vrai et plein d'absinthe qu'il était tard je sais quand vint ta plainte mais qu'à moi comparée t'étais une sainte je savais bien bébé que t'étais trop belle lorsque tu t'effeuillais dans la nuit pale-Biolay
Avatar de l’utilisateur
forzagrenoble
◊ Non connecté ◊
Modérateur
 
Messages: 15423
Inscription: 14 Oct 2003 20:26
Localisation: Et les yeux vers l'ouest toujours être ailleurs ...

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede forzagrenoble » 08 Fév 2012 21:43

Le retour, je foisonne d'idées mais elles partent dans tous les sesn difficile de les capter :rasta:


Lors d'échange écrit avec un pote, il voyait les choses lié à l'amour, aux filles "dans u monde de compétition" Ca m'a amusé et fait réfléchir.
Au néo-romantique opposerait ton les libéraux, les capitalistes ?
Très Houellebecquien comme débat, on revient à "extension du domaine de la lutte".

Même si là on était dans un autre domaine de réflexion faisant un peu abstraction de la situation sociale mais plus sur un aspect marketing de la séduction et l'agressivité avec laquelle une personne vend son produit :D

J'en arrivais à l'idée qu'en 2012, les femmes sont au pouvoir.

Qui se tcheckent 50 mails de prétendants dans sa boite ? Qui a une rencontre professionnel et se chopent un mail d'invitation à déjeuner en toute amitié bien sûr ;) . Amitiés qui doit finir à l'horizontale. Les femmes ! Qui dès lors feront un casting, joueront avec les égos pour satisfaire le leur ;) . Une forme de revanche des féministe face à l'homme castré, castra ;) Il n'est plus qu'un vibromasseur humain, une machine à faire jouir sur laquelle Mademoiselle va venir s'enfourcher dominatrice voir même un doigt sur clito de temps à autre  pour montrer qu'elle a son sextoy en main  ?

Fin de chronique , ma TV m'attends, je reviendrai :beer:
Je savais bien bébé que c'était pas simple que j'étais couard c'est vrai et plein d'absinthe qu'il était tard je sais quand vint ta plainte mais qu'à moi comparée t'étais une sainte je savais bien bébé que t'étais trop belle lorsque tu t'effeuillais dans la nuit pale-Biolay
Avatar de l’utilisateur
forzagrenoble
◊ Non connecté ◊
Modérateur
 
Messages: 15423
Inscription: 14 Oct 2003 20:26
Localisation: Et les yeux vers l'ouest toujours être ailleurs ...

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede forzagrenoble » 21 Fév 2012 22:02

Un vrai chronique de comptoir.

Un chose qui m'a amusé récemment . Le type avec une fille. Le gars un peu austère look de commercial, 40 piges dégarni, pas moche, pas de quoi faire rêver.
Le type et la nan se boivent une aflligem, une blanche , un bière supérieure dans ce genre plus chère  que la pils de base. Le barman lui présente la note, genre 6 euros pour 2 aflligem le gars demande une explication en bon gros radin du style "comment cela se fait que je paye pas 2,10 mon demi en happy hours" je suis assez stupéfait, j'imagine le premier rencard ceci dit cela pose le bonhomme. Soit la fille a de la contenance mais c'est le début de la fin, impossible d'être avec un grippe sous pareil soit elle a tiré le bon lot , carré, il calculera le crédit, les déductions fiscale liés aux naissances, le monospace diesel, ne dépensera jamais plus, mais la part de rêve s'envolera.
Autre anecdote. Toujours dans le look "commercial" genre manteau manteau, ferme mais pas trop classe, avec fermeture ou sans col, sec quoi ;) . Le jeune de 25 ans qui vient passer sa commande. Lui le temps qu'on lui présent la note il tapote sa carte bleue nerveusement sur le zinc. J'aurai dit trivialement que c'est l'extension de son pénis, une affirmation toujours est-il que ce type incarne quelque chose un rapport à cette sainte CB, au paiement exutoire.
Un chronique sans le mot chatte, petite salope ou baise est-ce normal ?
Je savais bien bébé que c'était pas simple que j'étais couard c'est vrai et plein d'absinthe qu'il était tard je sais quand vint ta plainte mais qu'à moi comparée t'étais une sainte je savais bien bébé que t'étais trop belle lorsque tu t'effeuillais dans la nuit pale-Biolay
Avatar de l’utilisateur
forzagrenoble
◊ Non connecté ◊
Modérateur
 
Messages: 15423
Inscription: 14 Oct 2003 20:26
Localisation: Et les yeux vers l'ouest toujours être ailleurs ...

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede personne » 25 Fév 2012 12:15

forza débarque dans le monde matérialiste de la génération X qui vient de passer la crise de la quarantaine...

tu me fais peur mon loulou, relève le poing merde !
personne
◊ Non connecté ◊
Jacques Alaixys Romao
 
Messages: 4857
Inscription: 14 Aoû 2007 16:03
Abonné: Oui

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede burpssss » 26 Fév 2012 02:57

Mon avatar interpelle les filles dois-je y chercher des interprétations psychologiques voir métaphysiques ?
Il faut être toujours ivre Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps [..] Il faut vous enivrer sans trêve. Mais de quoi ? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous! Baudelaire
Avatar de l’utilisateur
burpssss
◊ Non connecté ◊
Paolo Sergio
 
Messages: 2034
Inscription: 17 Oct 2003 14:21
Localisation: Déchiré dans le caniveau !!!!

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede didier senak » 12 Avr 2012 09:45

Un labrador et un caniche nain se retrouvent côte à côte dans la salle d'attente du vétérinaire.

Le labrador demande au caniche :
- Pourquoi t'es là toi ?

- Ben, c'est parce que je suis un vrai obsédé sexuel : chaque fois que je vois une chienne, je ne peux pas m'empêcher de lui monter dessus, c'est plus fort que moi. Ma maîtresse m'avait prévenu que si je continuais, elle allait me faire castrer. Alors je me suis tenu tranquille une petite semaine, mais l'autre jour j'ai de nouveau craqué.
Et toi, qu'est ce que tu fais là ?

-Moi c'est pareil, je suis un obsédé sexuel, comme toi. Mais le problème c'est que ce matin, j'arrivais tranquillement dans la cuisine pour manger mon Canigou, quand soudain je vois ma maîtresse à quatre pattes en train de nettoyer le sol en petite tenue. Et je ne sais pas ce qui m'a pris, mon sang n'a fait qu'un tour, je suis arrivé par derrière, je suis monté sur elle et CRAC!!! Je me la suis faite...

-Alors toi aussi, mon pauvre vieux, on va te couper les testicules ?

-Ah non, moi c'est les griffes !!



Avatar de l’utilisateur
didier senak
◊ Non connecté ◊
Jean-Marc Branger
 
Messages: 1194
Inscription: 06 Aoû 2004 23:47
Abonné: Oui
Tribune: Ouest

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede pancho » 27 Avr 2012 19:28

Aujourd'hui, je cherche un truc sur le RK qui trainait sur le net...on s'en tape, mais je suis tombé la dessus:
http://filviplic.canalblog.com/archives/2009/09/21/15150036.html

Ce gonz (Fil) se faisait un peu demonter sur le forum (par "nous", parcque d'autres partageaient) , parcequ'il aimait avoir des postures et des analyses sur un "monde supporters" qu'il ne connaissait pas et, au final, meprisait (comme beaucoup). A opposer "supporters du gf vs red kaos", il excluait le fait que l'on soit de "vrai" supporters (comme opposé le travail avec le vrai travail quoi!!). Au final, ce type de gonz (oui, parceque y'a rien de personnel, ce genre de type...genre ptite vie, j'vais voir le GF parceque ca en parle je tiens mon blog parceque j'ai personne avec qui partager mes ressentis, on s'en tape) m'amuse.

Parcequ'on se rend bien compte avec le temps que les sujets sensibles et "complexes" (pas trop, encore faut-il s'y interesser) sont souvent traiter par des ignards et des opportunistes...qu'on ne voit plus au bout de 2 ans et à la moindre vague (qui sont les "vrais" supporters ?). On met sur la place publique des choses qu'on ne maitrise pas (une campagne présidentielle est un bon revelateur de ce type de mecanisme) et on fait le buzz auprès des gens aussi cons que soit. C'est vraiment une chronique de comptoir, parcequ'en bon beauf, je developpe quelque chose qui est à la portée de tous, c'est une reflexion de caniveau!! Mais bon, la on s'en tape, c'est un sujet de seconde zone sur la forme, mais sur le fond c'est central...et ca donne 18% de FN par exemple!!

Ma question : Si la démocratie c'est permettre à chacun d'exprimer son avis et des jugements sur des sujets qu'il ne maitrise pas, faut-il place ce système comme la rolls des systemes politiques? Faut il supprimer les messages de sigis sur la politique ?

PS: Peut etre que Fil n'a tout simplement pas payé son abo internet, ou que free lui donne du Fil à retordre, que c'est un vrai supporter (je n'ai rien contre)...là n'est pas le problème. Mais l'opportunisme et l'appropriation de sujets qui nous echappent :sigis: m'a toujours fait bien marrer, parceque bon "Ces gens-là (pour rester poli) ne sont plus des supporters du GF 38", tu vas quand meme aller niquer ta mère quoi!!
Yeah yeah yeah!
Avatar de l’utilisateur
pancho
◊ Non connecté ◊
Olivier Saragaglia
 
Messages: 2663
Inscription: 01 Nov 2003 23:11
Localisation: Dirty Suburbs...
Abonné: Non
Tribune: Ouest

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede Sigis' » 27 Avr 2012 19:46

Je l'avais déja lu .

Pour répondre à ta question , je pense que tout le monde a le droit d'exprimer son avis , même si tu n'es pas d'accord.

Bon certes là , avec 3 ans de recul il a vraiment perdu toute sa crédibilité. Il disait que les RK étaient de faux suporters , mais aujourd'hui , où est-il??

Il a juste pas la même vision du mot supporter , et il ne connait pas le vrai mouvement ultra et par conséquent il ne comprenait pas leurs agissements de l'époque.

Grenoble n'est pas mort, Il s'est éclipsé pour revenir plus fort ! Grenoble E Basta !
Avatar de l’utilisateur
Sigis'
◊ Non connecté ◊
Martial Robin
 
Messages: 1413
Inscription: 28 Nov 2011 15:26
Localisation: Agglomération Viennoise, seul fervent grenoblois du coin...
Abonné: Non
Tribune: Centrale Nord

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede pancho » 27 Avr 2012 20:03

Sigis' a écrit:je pense que tout le monde a le droit d'exprimer son avis , même si tu n'es pas d'accord.


Quand on ne maitrise pas...bah non! C'est meme pas une question de d'accord, ou pas d'accord! Juste une question de capacité à comprendre ce que l'on avance et d'avoir la "legitimité" d'avancer des opinions crédibles. Pour reprendre le serpent de mer qui est le FN...les racistes qui maitrise ce qu'est le FN, j'suis pas d'accord mais ils ont le droit de s'exprimer. Voltaire disait "je n'aime pas vos idées mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer » Par contre, un couillon qui ne maitrise pas ce qu'est le FN mais s'approprie ses idées :bob69:, ca passe pas. C'est de la betise, de la connerie, tout c'que tu veux... On a pas le droit de développer des thèses sur des sujets que l'on ne maitrise pas (des avis et des impressions...bien sur ).

Mais tu dois pas comprendre c'que j'dis!!

Sur ce, pour pas dénaturer ce superbe topic, on va abandonner le "débat"!!
Yeah yeah yeah!
Avatar de l’utilisateur
pancho
◊ Non connecté ◊
Olivier Saragaglia
 
Messages: 2663
Inscription: 01 Nov 2003 23:11
Localisation: Dirty Suburbs...
Abonné: Non
Tribune: Ouest

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede forzagrenoble » 27 Avr 2012 22:05

Putain c'est pas bon de laisser tomber sa chronique.

La démocratie c'est la liberté de parole, de pensées dans la limite du respect , d'autrui et de la loi.

Je vais rebondir sur ceux qui critiquait le suffrage universel direct. Je suis souvent frustré par les sénatoriales quand c'est l'idiot du village, le maire et 2 adjoints d'une commune qui votent :beer: Idem ce serait super que ce soit le parlement qui choisisse le Président et que Nadine Morano vote à votre place, vous reviendrez à une conception de la démocratie populaire :beer:

Parler de tout, c'est plus une question de culture générale , de capacité à réfléchir. Dans l'absolu on peut parler médecine enfin politique de la santé, rebondir à minima avec un médecin sans passer pour un con. Tout est question de capacité à réfléchir.


Sur les blogueur. Bah le blogueur attend de rencontrer une femme, la première qui a accordé un brin d'attention à sa médiocrité ambulante, c'était elle il ne fallait pas la rater :D Dès lors il disparait. Où alors il a un taf est trop occupé , rentre se coucher comme une merde sur le canapé. A priori, faire vivre un blog ça demande juste d'avoir 20 minutes un soir de déprime pour poster une humeur. C'est peut être là le problème de la frustration qui sommeille des années sans s'exprimer.

Faite qu'un jour je ne bourre  pas à plein temps une Sandrine, une Cécile si c'est le cas vous me verrez disparaitre à mon tour :D

Ceci dit avoir une penser trop complexe, penser vite ou être déjà dans une idée seconde, être en train de développer son raisonnement avec son point C en vision abstraite mais cohérente lors du point A c'est pas si évident parfois pour s'intégrer dans notre société :beer:


nb : si sigis pouvez éviter de saloper par ses non écrits cette rubrique réservée à une élite éthylique. :beer:

Ps : tu as toujours des mecs au taf qui sortent des chiots après avoir pissé sans se laver les main, c'est bon ça :fou::malade:
Je savais bien bébé que c'était pas simple que j'étais couard c'est vrai et plein d'absinthe qu'il était tard je sais quand vint ta plainte mais qu'à moi comparée t'étais une sainte je savais bien bébé que t'étais trop belle lorsque tu t'effeuillais dans la nuit pale-Biolay
Avatar de l’utilisateur
forzagrenoble
◊ Non connecté ◊
Modérateur
 
Messages: 15423
Inscription: 14 Oct 2003 20:26
Localisation: Et les yeux vers l'ouest toujours être ailleurs ...

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede burpssss » 07 Juil 2012 05:27

7 juillet, c'est l'été les dingos vont sortir, des gonzes vont tuer toute leur famille. Au moins d'aout tous les débris vont sortir en ville, crevant de chaud, puant la transpi, dans le mal être, l'alcool.
Il faut être toujours ivre Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps [..] Il faut vous enivrer sans trêve. Mais de quoi ? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous! Baudelaire
Avatar de l’utilisateur
burpssss
◊ Non connecté ◊
Paolo Sergio
 
Messages: 2034
Inscription: 17 Oct 2003 14:21
Localisation: Déchiré dans le caniveau !!!!

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede burpssss » 11 Juil 2012 21:26

burpssss a écrit:7 juillet, c'est l'été les dingos vont sortir, des gonzes vont tuer toute leur famille. Au moins d'aout tous les débris vont sortir en ville, crevant de chaud, puant la transpi, dans le mal être, l'alcool.



C'est l'été, je trouve que cela fait ressortir les problèmes sociaux, de couples etc. Les torturés gèrent cela toutes l'année, y prennent même du plaisir certains à coups de temesta opu d'alcool etc. , le spleen est une façon d'être. Les autres sont bousculé par le "moins de taf" "moins d'amis", la chaleur, les regard etc.
J'ai jamais autant croisé de gens du taf en 2 jours super rationnel à priori ... en fait la nana qui vient se poser au comptoir pour se faire chopper , "je croise les jambe"s et rebrousse chemin en me voyant en terrasse avec un pote, style je mate mes sms , fait semblant d'avoir un appel, le trip qui arrive plutôt à un gars "merde des gens du taf je je trace ma route putain la loose" Ou alors la nana bien sous tout rapport en apparence, qu'on voit jamais en soirée le reste de l'année, qui manage des connards, fait la paille à sucer des bites, tout ça tout ça (l'autre manage aussi , bien plus mais en plus sympa) style plein de coke, d'alcool, de mal être, coiffée comme un dessous de bras à 20h30 :fou: ,  feint de ne pas me voir, je trouve cela énorme :beer:
Grenoble est une trop petite ville, tu vas aux Dunes t'es fiché par les RG, le KGB et facebook :fou:
Il faut être toujours ivre Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps [..] Il faut vous enivrer sans trêve. Mais de quoi ? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous! Baudelaire
Avatar de l’utilisateur
burpssss
◊ Non connecté ◊
Paolo Sergio
 
Messages: 2034
Inscription: 17 Oct 2003 14:21
Localisation: Déchiré dans le caniveau !!!!

Re: Chroniques de comptoir

Nouveau messagede burpssss » 28 Aoû 2012 00:27

27 août on respire , au propre et au figuré, la rentrée. Après un bon mois de "zombieland".
Fini les claquettes, les birkenstocks, enfin des gens sappés plus classe, en ce lundi, ça fait quand même une bonne respiration plutôt que cette impression d'être dans une ville où tout le monde s'habille comme en vacances et quand on est en vacances on se croit en ville :rasta: Comme si toutes les jolies filles s'étaient barrées sur une autre planète.

La rentrée, des mecs en chemise, un peu plus casuals, merde on rêve, que se passe-t-il plus de gros marcel laissant arborer des toufffes de poils de 15 cm :D

Les jours vont raccourcir les gens vont être moins dingos, le cerveau moins ankylosé par 35° degrés ambiant, l'alcool, l'ennui, les couilles surchauffées par l'ennui à trainer parterre, le mal être, l'été où jour et nuit se confondent tant les journées sont longues :rasta:En attendant la pleine lune :rasta:

burpssss, le nouveau chroniqueur de ce forum :beer:
Il faut être toujours ivre Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps [..] Il faut vous enivrer sans trêve. Mais de quoi ? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous! Baudelaire
Avatar de l’utilisateur
burpssss
◊ Non connecté ◊
Paolo Sergio
 
Messages: 2034
Inscription: 17 Oct 2003 14:21
Localisation: Déchiré dans le caniveau !!!!

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum de l'Echange

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités